Services

municipaux

Vivre à

Grand-Sault

Visitez

Grand-Sault

Conseil

municipal

Historique

Grand-Sault est un carrefour de plusieurs cultures. Les pionniers acadiens, canadiens français, irlandais, écossais et loyalistes anglais ont contribué à faire grandir la localité depuis le 19e siècle. En 1686, Monseigneur de Saint-Vallier, 2e évêque de Québec, fut le premier à mentionner Grand-Sault dans ses écrits. Un monument commémoratif a été érigé en 1986 à l'entrée du Parc Davis.

 

En 1791, Thomas Carleton, premier gouverneur du Nouveau-Brunswick, y fit construire un poste militaire qui portait son nom.

 

Connue sous le nom de Colebrooke jusqu'en 1890, la ville sera ensuite nommée Grand-Sault à cause de ses grandes chutes.

 

Le nom indien donné à Grand-Sault était Chicanekapeag voulant dire géant destructeur. Ici, la rivière Saint-Jean cesse d'être une frontière naturelle entre les États-Unis et le Canada.

 

1/12